Charles du DRESNAY | Biogaz Vallée ®

Charles du DRESNAY

Charles du DRESNAY

Entreprise : Caisse des Dépôts et Consignations

Fonction : Directeur territorial, pôle investisseur et développement économique, DR Champagne-Ardenne

La création de Biogaz Vallée® s’inscrit parfaitement dans la stratégie d’intervention de la Caisse des Dépôts puisqu’elle constitue à la fois une véritable opportunité de structuration de la filière de la méthanisation et un atout pour le développement économique du territoire aubois, riche en gisements de ressources renouvelables et disposant d’un tissu d’entreprises adapté pour la construction, l’exploitation et la maintenance d’unités de méthanisation. Avec son projet de plateforme technologique mutualisée, comprenant un laboratoire de recherche appliquée et un digesteur de 60 m3, la Biogaz Vallée® doit permettre d’améliorer la fiabilité de la production de biogaz pour l’application industrielle. C’est à ces différents titres que la Direction Régionale Champagne-­‐Ardenne de la Caisse des Dépôts, qui participe déjà à plusieurs projets d’investissements dans des unités de méthanisation, participe activement au succès du premier cluster de la méthanisation en France.

Le groupe Caisse des Dépôts est un groupe public, investisseur de long terme au service de l’intérêt général et du développement économique local et national. Dans son plan Elan 2020, le développement durable figure parmi ses 4 priorités stratégiques.

En matière d’énergies renouvelables (éolien, biomasse, hydraulique, géothermie, photovoltaïque),les investissements de la CDC représentent sur 2009-2011 une puissance cumulée de capacités nouvelles de production de 545 MW, toutes filières confondues, dont 227 MW sont en production au 30 septembre 2011.

Afin de formaliser cette implication, la Caisse des Dépôts a signé le 14 novembre 2011 une convention avec le ministère de l’Ecologie, confirmant son engagement dans le domaine du développement des énergies renouvelables. Avec cette convention, la Caisse des Dépôts prévoit d’investir 135 M€ d’ici 2013 dans la production d'énergie renouvelable, en accentuant son implication dans la filière méthanisation, contribuant ainsi à la réalisation de 500 MW de capacités nouvelles de production d'énergie renouvelable.